Santé

Etre en bonne santé constitue un facteur nécessaire pour suivre efficacement les activités en classe.
Dès lors, il est vraiment déconseillé d’imposer à l’élève sa présence aux cours, lorsque son état nécessite une médication.

Pour des raisons évidentes de sécurité et sauf en cas de premiers soins d’urgence à administrer à l’école, les membres du personnel scolaire ne peuvent délivrer de médicaments à l’enfant qu’à la demande écrite du médecin traitant.

Les parents se doivent de déclarer à la direction de l’école les maladies contagieuses suivantes : rougeole, rubéole, oreillons, scarlatine, coqueluche, tuberculose, méningite, varicelle, hépatite, poliomyélite, diphtérie, salmonellose, gale, teignes, impétigo, herpès, verrues plantaires, pédiculose (poux), molluscum contagiosum ou toute autre maladie contagieuse. Le centre de santé est seul habilité à prendre une décision en la matière : évincer un élève, faire fermer l’école, alerter l’inspection d’hygiène …

– Des examens médicaux obligatoires sont pratiqués par les services de promotion de la santé à l’école afin de faire le bilan de santé de l’élève (voir point 13). L’équipe médicale peut toujours se déplacer au sein de l’école pour différents problèmes liés à la santé de l’enfant.

– Poux : la prévention et les soins sont sous la responsabilité des parents. Si l’enfant est porteur de lentes et de poux, il ne pourra être admis à l’école qu’à partir du moment où il a reçu le traitement adéquat.
Les parents vérifieront régulièrement la tête de leur(s) enfant(s) et avertiront l’école au aussitôt.